Côte d'Ivoire: E. Macron félicite A. Ouattara pour sa réélection et le dialogue initié

Emmanuel Macron a félicité Alassane Ouattara pour sa réelection à la tête de la Côte d'Ivoire le 31 octobre dernier, à l'issue d'un scrutin fortement contesté et qui a entrainé des violences à travers le pays. Le chef de l'État français a envoyé cette semaine un courrier officiel à son homologue, dans lequel il appelle au dialogue dans le pays.

PUBLICITÉ
 

Dans cette lettre datée du 11 novembre, dont l'authenticité nous a été confirmée par l'Élysée, on lit tout d'abord une traditionnelle formule de félicitations, et les « voeux de succès » transmis à Alassane Ouattara et « au peuple ivoirien ».

Le président français aborde ensuite la situation très tendue dans le pays, et encourage les discussions lancées cette semaine : « le dialogue que vous avez initié avec le président Bédié est porteur d'espoir », écrit-il, « je souhaite que ce premier pas vers le rassemblement et l’ouverture puisse jeter les bases concrètes d’une réconciliation plus large et plus durable ».

 

Sidi Tiémoko Le cortège du porte-parole du Gouvernement a essuyé des tirs de calibre 12 et des jets de projectiles le mardi 03 Novembre 2020, a-t-on appris de sources concordantes. Selon les informations rapportées, le Ministre de la Communication, et des Medias, Sidi Tiémoko Touré et sa délégation se rendaient à Bouaké en en provenance de Béoumi quand ils ont été attaqués au niveau des villages d’Assengou- N’gottran et d’Affotobo aux environs de 16 heures. L’on enregistrait un blessé par balles, et plusieurs blessés légers dus aux éclats de vitres, ainsi que des véhicules endommagés. Quant au ministre de la Communication, parmi les cadres RHDP du centre très critiqués pour leurs absences et silences face aux violences survenues dans leur zone, seule du Pays à se mettre en évidence de la sorte, il se porte bien comme il l’a signifié. « Chers frères, chères sœurs, Je vous remercie pour vos messages et vos marques d’attention, qui m’ont beaucoup touché. Rassurez-vous, je vais bien. Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. C’est pour cette raison que nous devons rester rassemblés », a-t-il rassuré via son compte officiel. Donatien Kautcha, Abidjan

Didier Raoult a répondu aux questions de David Pujadas sur LCI ce mardi 27 octobre. Comme à son habitude, le professeur marseillais a parlé avec franchise, sans filtre. A tel point que de nombreux internautes ont montré son agressivité du doigt.

Didier Raoult est, depuis le début de la crise sanitaire, un fervent défenseur de l’utilisation de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre la Covid-19. Une prise de position qui a causé de nombreux débats au sein des sphères politique et scientifique. Le 13 octobre dernier sur Europe 1, Marina Carrère d’Encausse pointait du doigt son confrère. “C'est un homme rigoureux... Comment il a fait pour parler de médicaments avec des études qui n'étaient pas scientifiquement validées ? Je ne comprends pas…”, jugeait-elle face à Anne Roumanoff. Le 23 octobre, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ASNM) décidait d’interdire l’utilisation de la molécule dans le cas de traitement contre le coronavirus. Une décision que le professeur Didier Raoult a qualifié de “deux poids, deux mesures” sur Twitter. Ce mardi 27 octobre, alors que de nouveaux durcissements doivent être annoncés par Emmanuel Macron le 28 octobre, le spécialiste des maladies infectieuses était l’invité de David Pujadas sur LCI.

« Vous vous excitez sur ce que j’ai pu dire ou pas dire »

Dès le début de l’interview, Didier Raoult a donné le ton : il ne compte pas se laisser faire face au journaliste. “Si vous voulez me donner une leçon sur le coronavirus… vous êtes ridicule. Je dis toujours ce qu’il se passe. Parmi tous les imbéciles qui prédisent, il y en a toujours un qui a raison. Je suis très triste pour vous que vous soyez désespéré. Moi je regarde paisiblement pendant que vous, vous vous excitez sur ce que j’ai pu dire ou pas dire”, a lancé le professeur face au journaliste, ajoutant par la suite : “vous êtes le seul à me prendre pour un imbécile”. Une interview qui a énormément fait réagir sur Twitter, où les internautes ont été nombreux à soutenir David Pujadas. “Je salue le courage de Pujadas”, “Insupportable Raoult”, “Il se contente d’agresser Pujadas !”, “Sa parole n’a aucun intérêt”, “Raoult essaie bien de le ridiculiser mais n’y arrive pas”, a-t-on pu lire dans les nombreux commentaires partagés sur sur le réseau social. Didier Raoult, seul contre tous ?

 

Après avoir hier appelé au respect de l'ordre constitutionnel, l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a produit ce mercredi 04 Novembre 2020 une déclaration sur la situation qui prévaut dans le pays après l’élection présidentielle du 31 octobre dernier.

Selon la déclaration de l’Ambassadeur Richard K-Bell, son pays condamne la violence de cette période électorale survenue après les mots d'ordre lancés par l'opposition.

Les Etats-Unis exhortent les autorités compétentes à enquêter sur tous les incidents de violence et à tenir les responsables les auteurs et commanditaires.

« Les Etats-Unis appellent les leaders de Côte d’Ivoire à monter leur attachement au processus démocratique et à l’Etat de Droit. Nous exhortons toutes parties, groupes et individus à s’engager dans un dialogue inclusif pour trouver des solutions pacifiques à leurs désaccords et apaiser les divisions internes. Les griefs liés à l’élection présidentielle doivent être résolus de manière pacifique et transparente dans le cadre légal; », a exhorté le Diplomate.

Les Etats-Unis se font l’écho de lancer aux leaders ivoiriens par la Mission d’Observation des élections de l’UA pour qu’ils renouent le dialogue pour préserver la cohésion sociale et prennent les mesures nécessaires pour garantir l’inclusion afin de créer un climat de confiance capable de garantir la paix et la stabilité.


Pour rappel, hier, l'ONU, l'UA et la Cedeao embrayaient le pas des américains en demandant à l'opposition de respecter l'ordre constitutionnel et à revenir sur sa décision de création d'un "conseil national de transition", jusqu'à cette heure reconnu par aucune autorité.


Donatien Kautcha, Abidjan 

 

Incertitudes sur le lieu de la rencontre retour des éliminatoires de la CAN 2021 qui opposera la Côte d’Ivoire à Madagascar.

 

Si pour le match aller prévu pour le 14 novembre à Abidjan et le mystère demeure sur le lieu du retour qui se jouera le 17 novembre 2020. La raison est toute simple, les autorités malgaches ont fermé les frontières à cause du Covid-19.

 

Gagnée par l’inquiétude, la Fédération ivoirienne de football (Fif) a envoyé un courrier à la Confédération africaine de football (Caf) afin de la situer sur les conditions d’organisation du match retour entre Madagascar et la Côte d’Ivoire, comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la Can 2021.

Page 1 sur 22943

ntv scoop

l'Afrique toujours enclin aux violences...

Détails
by Super User Il y a 1 jour
in VIDEO PLUS
l'Afrique toujours enclin aux violences électorales: L'avis de M. YaYa Doumbia ,...
0 0
70 views

Soro Guillaume désormais " Persona non g...

Détails
by Super User Il y a 3 jours
in VIDEO PLUS
Soro Guillaume désormais " Persona non grata " en France ,tant qu'il incite à l'...
0 0
175 views

tout C' DIT reçoit ISIS KENGUE

Détails
by Super User Il y a 3 jours
in VIDEO PLUS
tout C' DIT reçoit ISIS KENGUE
0 0
10 views

Quel est le point de la situation socio-...

Détails
by Super User Il y a 3 jours
in VIDEO PLUS
Quel est le point de la situation socio-politique jusqu’à ce jour ?
0 0
10 views

L'Ombre Blaise Compaoré plane t-il sur l...

Détails
by Super User Il y a 3 jours
in VIDEO PLUS
L'Ombre Blaise Compaoré plane t-il sur la présidentielle au Burkina Faso?
0 0
5 views

Éducation nationale : Comment se porte l...

Détails
by Super User Il y a 1 semaine
in VIDEO PLUS
Éducation nationale : Comment se porte l'école ivoirienne ?
0 0
100 views
© 2018 NTV. All Rights Reserved. Designed By NTV

Search